Je cherche un logement

Trois colocs… et beaucoup de motivation

Trouver un appartement n’est pas toujours tâche aisée. Dans Paris, c’est encore plus compliqué et quand en plus, ils sont trois à vouloir partager une colocation, c’est presque la chasse au trésor !

De quoi en désespérer plus d’un… Mais c’est bien mal connaître Eliott, Benoît et Olivier, trois garçons de 25 ans, que nous avons rencontrés dans le cadre de leurs démarches atypiques et audacieuses pour dénicher le précieux sésame.

Qui sont-ils ?
L’un est graphiste, l’autre travaille dans les jeux vidéo et le troisième est contrôleur de gestion. Actuellement, ils vivent dans un 95m² dans le quartier de Rambuteau à Paris. Deux ans et demi déjà, et plein de bons moments partagés en communauté, mais qui vont malheureusement prendre fin dans quelques jours. Il y a donc urgence…

Du côté des recherches…
Malgré de bons dossiers respectifs, des garanties sérieuses et une expérience de la colocation réussie, ces trois garçons au profil sympa et rassurant peinent pourtant à trouver leur nouveau « chez eux ». Cela fait plus de deux mois qu’ils épluchent sans discontinuer les annonces immobilières et qu’ils déposent des dossiers à tour de bras, sans se faire trop d’illusions quant aux quartiers les plus prisés de la capitale. « Nous avons déjà visité une bonne vingtaine d’appartements, essentiellement dans le nord de Paris. Et même si la plupart des agences et des propriétaires ne refusent pas catégoriquement la colocation, nous n’avons toujours rien trouvé… » explique Eliott, le dessinateur et graphiste de la bande.

L’appartement « idéal »
Là encore, pas d’exigences démesurées ni de critères exotiques : Eliott, Benoît et Olivier cherchent simplement un « 4 pièces de minimum 70m² pour un budget de 2 000 euros au plus, assez spacieux pour y vivre confortablement sans se marcher dessus ». Le tout, pour une durée de deux ou trois ans. Rien d’extravagant donc. Et pourtant, le triumvirat de choc patine…

Pourquoi ça coince ?
C’est malheureusement la dure loi du marché… Entre les annonces qui ne correspondent pas à la réalité, la méfiance de certains bailleurs quant aux éventuels loyers impayés, le manque d’offres et les familles qui sont aussi intéressées par ce genre de produit, vous l’aurez deviné, l’étau (du choix) se resserre à la faveur de tant de convoitises !

La bonne idée
Loin de baisser les bras, hyper à l’aise avec les réseaux sociaux, la bande des trois fait son possible pour se faire connaître via Twitter & Co, pour injecter une bonne dose d’adrénaline dans ses recherches et activer toutes les pistes possibles, pourvu qu’elles mènent à un doux chez soi !

Passé Internet, les voilà maintenant lancés, depuis quelques semaines, dans une vaste campagne de collage d’affichettes un peu partout dans la capitale, pour attirer l’attention et décrocher (enfin !) le fameux fauteuil pour trois. « Nous connaissons biens les difficultés de se loger à Paris, c’est pourquoi nous avons souhaité utiliser absolument tous les moyens à notre portée pour trouver quelque chose. Nous avons collé plus de 1 000 stickers dans les quartiers que nous aimons, le contact direct et le bouche à oreille étant nos alliés les plus précieux ! »

Avec un texte original et audacieux, les affiches et les stickers font mouche et interpellent les badauds. Malgré cela, à ce jour, les propositions n’affluent toujours pas…

De votre côté
Sait-on jamais ? Vous avez peut-être une piste précieuse à confier à ces trois amis motivés et sérieux. Gageons qu’ils trouvent vite une perle devenue rarissime ! Après tout, ne dit-on pas que « la chance sourit aux audacieux » ? C’est tout ce qu’on leur souhaite !

N’hésitez donc pas à nous (leur) faire part de vos conseils, bons plans ou simplement de votre expérience et anecdotes : le blog est fait pour ça !

 

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook