J'aménage

Panneaux solaires, pour en connaître un rayon

Que vous ayez la fibre écolo ou que vous soyez tout simplement tentés de réaliser des économies, les panneaux solaires disponibles pour les particuliers sont là pour vous ! Une énergie inépuisable, silencieuse, sans effet de serre et qui demande peu d’entretien une fois installée. Et oui ! Même en climat tempéré, on considère que la pose de 40 m² de panneaux solaires sur la toiture d’une maison permet de produire la consommation annuelle d’énergie de ses habitants. Alors, prêt à sauter le pas ?

Bon à savoir

Il existe deux types de panneaux solaires : les thermiques – aussi appelés capteurs solaires – qui convertissent la lumière en chaleur, et les voltaïques, qui transforment la lumière en électricité. Ces deux notions sont importantes, elles déterminent vos démarches en mairie ainsi que les aides d’État que vous pourrez toucher.

Comment déclarer ses travaux ?

Une fois le bon artisan trouvé et le projet planifié, direction votre mairie pour une déclaration préalable. Pour un panneau solaire thermique, cette démarche est suffisante. Dans le cas où vous souhaitez des voltaïques, sachez que, pour les bâtiments en construction, la pose doit obligatoirement être inscrite dans le permis de construire. Pour un bâtiment ancien, une déclaration préalable est seulement requise.

Pour ceux qui vivent en copropriété, vous devrez obtenir l’accord de l’assemblée générale. Idem si vous êtes en lotissement, rien de possible sans l’aval de l’assemblée car il se peut, d’ailleurs, que ce genre d’installations récentes ne soit pas inscrites dans le cahier des charges ou dans le règlement (Lien « Règlement et cahier des charges, soyez bien lotis » ?).

En cas de doute sur la possibilité de réaliser de tels travaux, n’hésitez pas, encore et toujours, à consulter le Plan local d’urbanisme (PLU) de votre commune. Être situé près d’un lieu historique ou vivre dans une zone sauvegardée peut être un frein et nécessite avant toute chose l’accord de l’Aire de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine (AVAP ou AMVAP) (Lien « Vivre en zone sauvegardée » ?)

Reste à assurer

Pour lancer vos travaux, votre installateur vous demandera obligatoirement une attestation d’assurance de responsabilité civile. En effet, vous devez y souscrire pour toute pose de panneaux solaires photovoltaïques.

Cet article vous a plu ? Si vous êtes tentés de passer à l’énergie solaire, nous aborderons dans les prochains posts la question des avantages fiscaux et autres crédits d’impôts ainsi que celle des démarches à accomplir pour raccorder votre installation au réseau public.

 

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook