Je cherche un logement

Qu’est-ce qu’un chasseur immobilier ?

Par manque de temps, à cause de l’éloignement géographique, pour trouver un type d’habitat bien précis mais aussi pour bénéficier de l’expertise d’un professionnel du marché, voilà autant de raisons pour passer par chasseur immobilier lorsque vous êtes à la recherche d’un bien. Zoom sur cette profession qui a débuté en France il y a une dizaine d’années et qui propose un service à l’acquéreur sur-mesure.

En quoi consiste le métier ?

1. Cerner les attentes

À l’image d’un agent immobilier mandaté par son client pour vendre sa maison, le chasseur immobilier est lui mandaté pour trouver un bien. La première étape consiste à définir le plus précisément les attentes du client. Quel type de bien désire-t-il ? Quels sont les styles ou les agencements qui le rebutent ? Etc. En plus des exigences qui se rapportent  au budget, au nombre de personnes à loger et aux quartiers plébiscités, le futur client doit s’attendre à répondre à une multitude de questions, pour gagner en temps et en efficacité. Il arrive par ailleurs que le chasseur immobilier propose ce premier rendez-vous directement chez le futur client, afin de cerner davantage ses goûts et le style dans lequel il évolue.

2. Rechercher les biens idéaux

Une fois que le client a signé un mandat de recherche dans le lequel tous ses critères sont consignés, le chasseur va se mettre en action et rechercher les biens disponibles les plus adaptés à la demande. Et pour cela, tous les moyens sont bons : recherche dans la presse spécialisée, parmi les annonces de particuliers, à travers ses connaissances, son réseau, le bouche- à-oreille…

3. Visites et enquêtes

Voici le temps pour le chasseur immobilier de se mettre à la place de son client et de visiter tout seul les biens qu’il a sélectionnés. Une fois de plus, si la première phase de prise de renseignements a été dûment menée, il est aisé pour ce professionnel de se mettre à la place du client et de poser une véritable expertise lors de la visite (lien avec l’article « Réussir sa visite »). Avant de faire visiter pour de bon la maison à son client, le chasseur immobilier aura au préalable « enquêté » sur tous les aspects environnants : vie de quartier, charges diverses, travaux à prévoir, taxes et évaluation globale des factures d’eau et d’électricité…

Combien ça coûte ?

Dès lors que le client est emballé et décide d’acheter le bien, le chasseur immobilier se verra rétribué une fois l’acte de vente signé devant le notaire et une fois les clauses suspensives levées, comme le veut la loi Hoguet. Concernant le montant du pourcentage, il est souvent compris entre 3 et 6 % du prix  d’achat. Enfin, dans le cas où le chasseur immobilier a trouvé un bien via une agence immobilière, son pourcentage est habituellement réduit de moitié, afin que le client ne se retrouve pas acculé d’une part, par les frais d’agence et, de l’autre, par la commission du chasseur immobilier.

 

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Un commentaire
  1. Sophie Girault

    Le Saviez vous? Certains chasseurs immobiliers peuvent également travailler sur des recherches à la location, dans le cadre d’une mutation géographique par exemple. Vous vous déplacez une journée, vous visitez des appartements pendant cette journée et… Le tour est joué! La mobilité sera plus aisée ainsi!

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook