Tendances

Du parquet pour tous les goûts et toutes les bourses

Traditionnel et pourtant toujours aussi contemporain, le parquet n’en finit pas de séduire les Français ! Que vous l’aimiez blond et lumineux ou sombre et design, par toujours facile de faire un choix parmi l’entendue des gammes proposées…  Pas de panique, nous sommes là pour vous !

Le massif

Caractéristiques : le parquet traditionnel par excellence ! Résistant et noble, il est composé d’un bois solide comme le chêne, le châtaigner ou le hêtre, et est encore fabriqué de manière artisanale. Depuis quelques temps, on voit arriver sur le marché de nouvelles essences tel que le wengé, le teck ou le bambou. Chaque latte est traitée contre les insectes friands de bois.

Avantages : solide, massif, c’est le type de parquet qui tient des dizaines et des dizaines d’années. De plus, il ne contient le minimum de produit toxique et présente une isolation phonique élevée.

Inconvénients : son prix mais aussi la technique de pose (souvent cloutée sur lambourde), qui requiert de très bonnes connaissances en la matière, voire le recours à un artisan spécialisé.

Prix : entre 34,90 et 59,90 euros /m²

Bon à savoir : le bambou casse les prix en proposant des lattes de bois massifs dès 29,90 euros/m². On trouve également des lames en bois brut et à traiter soi-même dès 14,90 euros/m².

Le contrecollé

Caractéristiques : il est obtenu par le collage de deux couches. La partie supérieure, appelée aussi couche d’usure, est en bois noble. Quant au support, il est principalement constitué de particules de bois et de contreplaqué. Ils sont souvent vendus avec un aspect vitrifié

Avantages : une très large gamme proposée qui vous permet de choisir tant l’aspect que la largeur des lattes et les couleurs. Son prix est nettement modéré et il est compatible avec différents types de poses (cloué, flotté ou collé).

Inconvénients : moins solide, les meubles lourds ou les pas répétés en talons peuvent altérer son aspect. Comparé à un parquet massif, son isolation phonique est jugée moyenne.

Prix : entre 24,90 et 39,90 euros/m²

Le stratifié

Caractéristiques : cela ressemble à du bois mais ça n’en est pas…Et oui ! Le parquet stratifié se compose de plusieurs couches sur la base d’un support en aggloméré et ce que vous voyez est une image de bois protégée par une résine. D’ailleurs, pour s’en rendre compte, il suffit d’observer les lames : elles se ressemblent toutes, ou presque.

Avantages : bon marché, il est aussi simple à installer avec un système autobloquant ou des rainures.

Inconvénients : c’est le moins solide du marché. De plus, beaucoup se plaignent du bruit qu’il engendre, enfin… surtout les voisins !

Prix : des premiers à 3,99 euros/m² qui peuvent atteindre 29,90 euros/m².

Les adhésifs

Caractéristiques : entièrement en PVC, il se présente sous forme de lames autocollantes. Il se pose donc sans colle, ni clou et un simple cutter vous permettra de découper les lattes à la bonne longueur.

Avantages : idéal pour les bricoleurs pressés et qui redoutent la poussière. De plus, le PVC imite à la perfection le parquet à l’ancienne. Pas de bruit de talons : rappelez-vous, vous marchez sur du PVC et non sur du bois.

Inconvénients : les lattes peuvent parfois se décoller ou la colle remonter entre les jointures. Son prix, plus élevé que les moins chers des stratifiés. De plus, vous ne tromperez jamais très longtemps les connaisseurs !

Prix : de 6,90 à 19, 95 euros/m².

Et vous, avez-vous succombé à la tendance ? Qu’avez-vous choisi ? Faites-nous part de vos conseils et autres astuces pour une pose parfaite !

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook