Je suis locataire

Marchand de liste ou agence, qui choisir ?

Marchand de liste Vous avez été nombreux à nous poser cette excellente question sur Facebook, et l’on comprend votre  hésitation. Pas facile en effet de différencier les agences classiques de celles des marchands de liste, surtout quand on veut trouver vite un logement et que l’on ignore certaines ficelles… Beaucoup en ont malheureusement fait les frais. Pour vous y retrouver, voici ce qu’il faut savoir, témoignage vécu à l’appui…

Tout commence par une annonce alléchante…

Le studio à louer semble plus que correct, le prix raisonnable et, au bas du texte, un numéro de téléphone et un nom d’entreprise qui, lui, ressemble à celui d’une agence immobilière. « Je n’ai pas hésité une seconde, l’appart’ avait l’air vraiment bien et j’étais pressé par le temps, il fallait que je trouve vite quelque chose avant la rentrée », raconte Jérémie, étudiant de vingt-quatre ans qui cherchait un logement à Paris. La jeune femme au téléphone est sympathique et bavarde. « Elle ne me dit pas concrètement si l’appartement est encore libre mais elle m’invite à passer rapidement à l’agence, où elle m’explique qu’une trentaine d’autres studios correspondent à mes critères ».

Arrivé sur place, Jérémie pense avoir tiré le gros lot : « les annonces qui tapissaient les vitrines correspondaient à mes recherches, je suis entré très confiant ». Après quelques minutes d’attente, celui qui se présente comme le directeur de l’agence « n°1 du logement étudiant » lui remet plusieurs feuillets d’annonces allant dans son budget. Avec, cerise sur le gâteau, un rassurant : « ici, pas besoin de dossier complet, ni de caution solidaire. Il m’assure, tout sourire, qu’une simple pièce d’identité suffit ».

Forfait pour ses frais

Une fois convaincu de trouver un appartement très vite, ce monsieur lui explique que, grâce à sa structure, il le trouvera en moins d’une semaine, « contrairement aux agences classiques où il va chercher pendant des mois ». À Jérémie ensuite de contacter directement les propriétaires. Et, pour obtenir leurs coordonnées, il lui suffit de s’acquitter d’un forfait de 180 euros, « ce qui est à la fois cher mais bien peu si l’on veut éviter de payer des frais d’agence », lui précise-t-on.

Ni une, ni deux, Jérémie règle par chèque et repart avec « une vingtaine d’annonces » en poche. Malheureusement, à y regarder de plus près, seuls « moins de dix  studios correspondent à mes critères » et, parmi eux, quatre logements sont déjà loués. Les autres propriétaires que notre étudiant va contacter proposent des appartements qui ne correspondent pas à leur description ou dont le loyer a été revu à la hausse.

Bref, c’est un fiasco. « Dès que je me suis rendu compte de l’arnaque, j’ai tapé le nom de ce prestataire sur Internet et j’ai découvert des dizaines de témoignages de mécontents ». Jérémie a repris ces recherches, tenté en vain de rappeler le marchand de liste en question, « qui n’est pas responsable du suivi des annonces » et, évidemment ne lui a jamais remboursé un euro. Bien qu’encadrés par la loi et extrêmement décriés, rien n’empêche ces offices de vendre ces listes avec, en ligne de mire, étudiants et jeunes travailleurs à peu de budget pressés de trouver un logement.

La marche à suivre

Si vous faites appel à une agence immobilière digne de ce nom, voici quelles seront les différentes étapes.

En contactant l’agence qui propose un bien à louer, il vous est tout de suite indiqué si le logement est toujours disponible. Si c’est le cas, vous prendrez rendez-vous avec l’agent, votre dossier complet sous le bras. Une fois sur place, si l’appartement vous intéresse après visite, vous lui remettrez le dossier et attendrez la décision du propriétaire, via l’agence.

Une fois décroché l’appart’, il sera temps de remplir l’état des lieux et tous les autres papiers afférant à la location : l’agent immobilier sera présent et vous assistera dans toutes ces démarches. Après la signature du bail, vous vous acquitterez des frais d’agence. Et ce sera tout, vous serez chez vous !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook