Questions d'argent et de droit

Acheter à l’étranger, les pièges à éviter

Vous rêvez d’une maison à l’étranger dans laquelle vous pourriez venir régulièrement pour les vacances ou y passer vos vieux jours ? Que vous jetiez votre dévolu sur un riad au Maroc, un appartement à Miami ou une cabane de robinson en Amérique du Sud, voici quelques points indispensables à ne pas négliger pour ne pas bâtir de châteaux en Espagne !

Attention à la stabilité du pays

Même si vous pensez bien connaître la mentalité et l’ambiance générale, vous les voyez peut-être avec des yeux de touriste. À partir du moment où vous souhaitez devenir propriétaire, il faut vous intéresser de très près à la situation politique et sociale du pays. Les prix immobiliers beaucoup plus bas qu’en France ne doivent pas être les seuls critères à prendre en compte. Vous devez vous assurer que vous y serez en sécurité et que vous pourrez revendre simplement en cas de problèmes. Prochaines élections, régime politique, dissensions au sein des provinces, tout doit être pris en compte.

N’achetez pas sur un coût de tête

Méfiez-vous des très bonnes affaires à saisir dans l’urgence ! Contrairement au délai de rétractation français, vous pourriez avoir beaucoup plus de difficultés à faire jouer ce droit dans un pays étranger. Vous faire signer rapidement sans vraiment avoir le temps de peser le pour et le contre, ni de comparer avec d’autres offres, reste un coup classique chez les arnaqueurs, en France comme à l’étranger !

Gare à la barrière de la langue

Même si vous maîtriser bien la langue, il vous faudra tout comprendre du contrat signé, des avantages fiscaux dont vous pourrez bénéficier ou encore du cadastre. Cela demande déjà une sacrée dose de concentration en français, soyez donc vigilant à ce que tout cela soit traduit avec soin et honnêteté. À défaut de faire appel à un traducteur assermenté, vous pouvez aussi vous adressez à une agence immobilière francophone qui saura répondre à toutes vos questions et vous proposer une traduction systématique de chaque acte.

Méfiez-vous des achats sur plan

Même si, sur le papier, le projet a l’air idyllique, attention au délai de livraison et aux normes appliquées qui pourraient s’avérer illégales ou obsolètes dans quelques années. Même dans la zone de l’Union européenne, comme en Espagne par exemple, bien des chantiers sont laissés à l’abandon faute de financement et suite à la crise immobilière.

Faites les comptes !

Certes, la maison n’est pas chère et vous ne pourriez jamais obtenir un tel bien en France. Cependant, vous devez prendre en considération le coût des nombreux allers-retours que vous allez effectuer. N’oubliez pas non plus d’ajouter à votre simulation le prix des dépenses quotidiennes, le coût des travaux éventuels mais aussi la façon d’agencer votre intérieur. Dans certains pays, la nourriture est bon marché mais l’ameublement et l’électroménager s’avèrent hors de prix. Cela doit aussi peser dans la balance !

Et vous, êtes-vous tentés d’acheter à l’étranger ? Avez-vous déjà sauté le pas ? Racontez-nous vos bonnes et mauvaises surprises et n’hésitez pas à nous faire part de vos conseils.

 

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : ,
4 commentaires
  1. payou

    helas je suis en train de faire la douloureuse experience de faire acheter un bien par un tiers en tunisie mon « ami » a mis le terrain a son nom et ne me connait plus depuis que je veux construire une maison dessus ( commennt faire pour récupérer mon bien )

  2. SOPHIE

    Je suis en train d’acheter un bien au Portugal;
    A partir du moment ou on a trouvé le bien en passant par une agence et une banque française spécialisée dans ce genre de transaction, ca a l’air assez simple;
    Evidemment il faut maitriser la langue et demandér a ce que tous les documents soient traduits en français;Il faut se méfier également des ventes directes par les propriétaires qui ont parfois gager leurs biens dans plusieurs banques
    Le plus délicat est de justifier de la nationalité portugaise car cela est demandé à tous les niveaux (par l’agence, la banque le notaire)

  3. monpetitcoindeparadis.com

    Bonjour,
    Je suis tout à fait d’accord avec l’article. Quand on décide d’acheter en Catalogne on a besoin d’aide professionnelle. Acheter une propiété est une des choses plus importantes dans la vie et il faut avoir une équipe de confiance sur place (avocat, architecte).

  4. Gilbert Renglet

    Bonjour à tous,
    Je suis agent immobilier dans le sud de l’Espagne, spécialisé dans la vente de biens neufs aux étrangers de langue française.
    Nous connaissons bien tous les déboires des étrangers qui achètent sans faire attention. Néanmoins, tous les vendeurs ou agents ne sont pas des escrocs, heureusement. Nos services (qui sont gratuits pour nos clients) sont spécialisés pour les étrangers qui ne parlent pas la langue. Nous accompagnons le client dans toutes les démarches : Police National, banque, notaire, etc. et nous nous occupons de tous les documents légaux et indispensables pour l’acquisition d’un bien.

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook