Je cherche un logement

Quelques conseils pour bien préparer sa visite de maison

Etant donné les sommes investies et le temps qu’on y passera, l’achat d’une maison n’est pas quelque chose que l’on prend à la légère. Bien qu’il ne faille pas s’obstiner à rechercher absolument la maison parfaite, il faut être néanmoins vigilent sur un certains nombre de points. Voici quelques conseils pour penser à tout, surtout aux choses qu’on ne voit pas !

Des enfants ? Attention aux écoles !

Cette maison est au calme, éloignée du tumulte de la ville ? Veillez avant tout à vérifier les commodités ! Vous avez des enfants ? Peuvent-ils se rendre à l’école à pied  ? Le quartier est-il bien desservi par les transports en commun ? Demandez aussi une carte scolaire à la mairie pour vérifier de quels établissements scolaires dépend la maison, il se peut que vous ayez de mauvaises surprises.

Et les murs porteurs ?

Un mur porteur est un mur que vous ne pouvez pas toucher sous peine de fragiliser le bâtiment.  Si vous prévoyez de gros travaux d’aménagement, comme par exemple  aménager une cuisine US ou utuliser 2 petites chambres pour en faire une grande, assurez avant l’achat que les cloisons que vous prévoyez d’abattre ne sont pas porteuses. L’agent immobilier saura vous indiquer quels sont les murs qu’il est possible d’abattre. Sinon, un simple « toc toc » contre le mur suffira à sonder son épaisseur, même si l’avis d’un professionnel reste primordial avant tout travaux.

Faites estimer les travaux de rénovation

En parlant de travaux d’ailleurs ! Si vous estimez que certains travaux de rénovation seront nécessaires à cette maison, n’hésitez pas à faire venir un artisan afin qu’il puisse chiffrer le coût des travaux avec un devis détaillé.

Visitez le quartier, plusieurs fois !

« Quel quartier calme et plein de charme ! » vous-êtes vous dit en arrivant sur les lieux avant votre visite. Attention cependant, car la première impression n’est pas toujours la bonne ! L’idéal est de venir visiter le quartier plusieurs fois, de préférence à différents moments de la journée (le matin, en journée et le soir). Ainsi, vous pourrez juger au mieux de l’ambiance globale des lieux.

Consultez le diagnostic immobilier du bien

Dans le cadre d’un achat d’appartement, un certain nombre de diagnostics est obligatoire. Ceux-ci vous donnent un bon aperçu de l’état général de l’appartement, aussi bien au niveau de la plomberie et du circuit électrique, que l’exposition au plomb et à l’amiante.  Si vous êtes primo-accédants et que vous  souhaitez prétendre au nouveau prêt à taux zéro (PTZ+), il va falloir aussi surveiller de près la catégorie de DPE (Diagnostique Performance Energétique) dans laquelle se trouve le logement (de A à G). En effet, plus le logement est économe en dépenses énergétiques, plus le prêt à taux zéro accordé par l’état sera élevé.

Toiture et isolation

Très important pour ne pas retrouver avec une énorme facture de chauffage chaque hiver, vérifiez l’état d’isolation général de la maison, ainsi que celui de la toiture. Le DPE (Diagnostic Performance Energétique) sera aussi un bon indicateur pour estimer si le logement est énergivore ou non.

Factures, taxes et autres mauvaises surprises

En parlant de chauffage, n’hésitez pas à demander un exemple de facture de gaz ou d’électricité aux propriétaires, cela vous évitrera bien des (mauvaises) surprises. Vous pouvez faire de même avec la taxe foncière et la taxe d’habitation.

——

Quelques conseils pour bien préparer sa visite d’appartement

Vous cherchez plutôt un appartement en ville ? Consultez nos quelques conseils et astuces pour votre prochaine visite !

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , ,
5 commentaires
  1. caramello

    bonsoir, mon commentaire sera plutot bref,je trouve que vos conseils sont précis,clair et logique.

  2. Mme Lamarque

    J’achète seule à un couple et me demande si leur taxe d’habitation et foncière seront pareilles pour moi. Comment est-ce calculé ? Merci

  3. Caroline

    Bonjour,

    Je crois que la taxe foncière n’est pas calculée selon votre situation personnelle ou matrimoniale mais dépend du bien, de sa valeur locative et des équipements de la commune, du département et de la région. Par contre le montant la taxe d’habitation est plus ou moins indexée à votre situation familiale et au montant de votre imposition par conséquent vous ne paierez pas la même taxe d’habitation que les précédents propriétaires. Cette taxe d’habitation dépend également de la valeur locative du bien. Par contre j’ai également constaté avec des amis qui sont imposables « normalement » et propriétaires dans une ville où plus de la moitié des habitants est non imposable, ils payaient extrêmement cher les impôts fonciers et habitation (on se demande si le global n’est pas réparti intégralement sur les foyers imposables)

  4. Adrian

    A Vielsalm, c’est le flop. On paie beaucoup trop de taxes et elles sont mal ritsidrebue9es. Approche trop sociale alors qu’il faudrait d’abord soutenir ceux qui entreprennent!

  5. Jules

    Bravo pour cet article. Une personne doit prendre en compte tous ces points avant d’envisager l’achat d’une maison. Cela me rappelle l’époque où nous avions acheté notre maison. On avait vraiment galéré faute d’encadrement. Maintenant, nous l’avons transformé en maison d’hôte (http://www.salamandre-cottage.com) du coté de Dinard et nous y sommes très heureux.

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook