Agenda

Logic-Immo.com fête l’immobilier à Montpellier

À travers une table ronde réunissant les experts régionaux de l’immobilier, Logic-Immo.com a apporté un éclairage sur l’état du marché local et les implications des dernières lois sur la marge de négociation possible. C’était le 29 octobre dernier au parc des Expositions de Montpellier.

Le constat est unanime : le marché connaît un ralentissement léger dans le centre-ville et sur le bord de mer, un peu plus marqué dans l’arrière-pays, cela après un premier semestre encourageant. Toutefois, les professionnels présents garantissent que de belles opportunités peuvent encore se présenter et, surtout, que la négociation est désormais possible. À noter que le mois de novembre est le plus favorable dans ce bras de fer entre vendeurs et acquéreurs. En effet, la réforme sur les plus-values, doublant le nombre d’années avant l’exonération totale, engendre une mise en vente de biens dont le compromis doit être signé dans le mois afin que la vente soit effective avant le premier février 2012, date de l’entrée en vigueur de la loi.

Pour Bruno Cassin, responsable de l’agence L’Adresse Fnaim Viagence Immobilier, à Bédarieux, il ne faut pas hésiter « Il existe une marge de négociation jusqu’à 20 % sur certains biens, il ne faut pas hésiter à vérifier leur date de mise en vente.» Thomas Picard, diagnostiqueur, associé et gérant de la société A2D Expertises à Montpellier, insiste pour rappeler que l’ancien permet également de bénéficier du PTZ+, indiquant qu’« il est accordé à 100 % aux acquéreurs de bâtiments classés de A à D ». L’ancien est d’autant plus intéressant que le prix du neuf plafonne en raison des coûts de construction et de la pression foncière « à 3 650 euros/m², hors parking. Un prix qui ne devrait pas descendre dans les futurs mois, mais les primo-accédants ne doivent pas se décourager car des logements leur sont réservés dans les nouvelles constructions du centre-ville, à condition qu’ils s’engagent à y rester pendant sept ans minimum », affirme pour sa part Xavier Brigner, directeur de CA Monné-Decroix et représentant de la Fédération des promoteurs immobiliers Languedoc-Roussillon. Interrogé par Ariane Artinian sur l’intérêt d’investir aujourd’hui, il ajoute que la demande locative reste soutenue, les besoins étant là. `Et Me Laurent Daudet, notaire à Montpellier, de rappeler que le flux migratoire indique que la demande est amenée à croître : « D’ici dix ans, l’agglomération comptera 700 000 habitants ».

Le marché de la maison individuelle est, quant à lui, marqué par un retour à la normale après une envolée de 20 % des ventes en 2010. Selon le représentant de l’Union des maisons françaises Languedoc-Roussillon et pdg du Mas Occitan, à Montpellier, « la politique d’urbanisation tend à la densification. On construit la ville sur la ville. Nous allons donc vers des terrains de plus en plus petits dans la communauté d’agglomération. Comptez de 70 000 à 100 000 euros pour un terrain de 200 à 400 m². »

Enfin, concernant le financement, Alain Desoubry, du Crédit Foncier de Montpellier, se veut rassurant : « les taux d’intérêt compris entre 3,5 % et 4,5 % permettent encore de décrocher un crédit assez facilement. Dans notre banque, qui est spécialisée dans l’immobilier, nous acceptons encore, même si c’est de plus en plus rare, des financements à 110 %. Ce qui a changé, c’est notre vision du risque : nous intégrons les économies d’énergies dans leur prise en compte, comme les kilomètres parcourus entre le domicile et le lieu de travail ». Et Me Daudet de conclure : « l’emplacement du bien en fait sa qualité et son prix de revente, il faut toujours prendre le temps de vérifier l’urbanisme développé autour. »

Stéphanie Pécault, directrice des Études Logic-Immo.com

« Notre indice de confiance, établi sur la base de sondages auprès des visiteurs de notre site Internet et réalisé avec le concours de TNS-Sofres, nous indique que les futurs acquéreurs sont en situation d’attentisme. Près de 60 % d’entre eux craignent une détérioration des conditions de vie dans les six prochains mois. Une réalité que reflète pleinement l’indice de confiance puisque nous sommes passés de + 12 points en janvier dernier à – 0,1 point en octobre. »

 

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Un commentaire
  1. Kamal

    Ces photographies sont vrmnieat magnifiques. J’adore les accessoires vintage et l’ide9e de la machine e0 e9crire pour le livre d’or, c’est ge9nial. Et le bar e0 bonbons ici est splendide (tre8s e0 la mode mais pas toujours bien re9alise9). Du tre8s beau travail en tous cas, autant dans la de9co que dans les images, bravo !

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook