Actu de l'immo

Le Programme national de requalification des quartiers anciens dégradés

Certaines villes françaises connaissent une dégradation de leur cadre bâti. Ce problème concerne principalement les centres anciens, essentiellement habités par des ménages en difficulté. Certains quartiers regroupent également un grand nombre de logements vacants en mauvais état.

Le Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés, ou PNRQAD, a été instauré par la loi du 25 mars 2009 de mobilisation pour le logement et la lutte contre l’exclusion.

Ce programme vise à améliorer ces quartiers anciens et dégradés en :
– aidant les bailleurs privés à réhabiliter les logements privés,
– réalisant des logements sociaux et des places d’hébergement,
– développant des services publiques, de santé,
– créant des activités économiques ou commerciales,
– aménageant les espaces publics,
– implantant des équipements de proximité…

Ces actions sont menées tout en prêtant attention à favoriser la mixité sociale, et apporter un meilleur équilibre entre logement d’habitation et activités de commerce et de services.

Le PNRQAD est aussi une application des décisions prises lors du Grenelle de l’Environnement concernant la reconquête des centres villes. En effet, augmenter le nombre d’habitants en centre ville permet de réduire la demande en moyen de transports, et donc de diminuer les dépenses en carbone.
La rénovation des bâtiments anciens permet aussi de mettre à disposition des habitants des logements moins énergivores.

La liste des quartiers anciens qui vont bénéficier de programme de requalification a été fixée par décret*. On y trouve par exemple les quartiers des centres anciens de Bastia, du Havre, de Rennes, le quartier du centre historique Cathédrale et Saint-Nicolas de Meaux, le quartier du centre-ville d’Elbeuf, de Vierzon, de Béziers…

40 projets et quartiers ont ainsi été retenus au total dans le cadre du PNRQAD. 25 seront accompagnés financièrement et en ingénierie ; 15 seront accompagnés par une aide fiscale « Malraux » et en ingénierie.

L’Etat, l’Agence nationale de l’habitat (ANAH) et l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) vont dédier 380 millions d’euros pour mener à bien ces différents projets.

* Décret n°2009-1780 du 31 décembre 2009 fixant la liste des quartiers bénéficiaires du programme national de requalification des quartiers anciens dégradés

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , , ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook