Tendances

Le réemploi c’est quoi ?

Précédemment nous avons fait le point sur le tri et le recyclage, ainsi que sur les textes qui encadrent la gestion des déchets et le rôle des municipalités.

Aujourd’hui, je vous propose de parler du réemploi.

Le réemploi, c’est prolonger la vie d’un objet au lieu de le jeter et d’en faire un déchet. Pour cela, il est possible de le réparer et/ou de le donner, pour que cet objet continue à être utilisé. Un objet dont on n’a plus l’usage peut être aussi vendu d’occasion.

Auparavant et le plus souvent, l’on donnait ses objets inutiles à des associations caritatives, ou bien ces objets prenaient le chemin de la décharge.

Aujourd’hui, le secteur du réemploi en France emploie environ 16.000 personnes à temps plein. En 2008, 450.000 tonnes d’objets ont été collectés dans le cadre du réemploi, et 180.000 tonnes ont été effectivement réemployées par quelques 2,4 millions de personnes.

De plus en plus de Français achètent d’occasion, quelles que soit leur catégorie socio professionnelle : les cadres supérieurs sont les plus nombreux à avoir déjà acheté d’occasion (79% vs 74% pour les employés et 73% pour les ouvriers).

La recherche de la bonne affaire et du prix réduit est la motivation d’achat la plus fréquente pour les objets d’occasion.

Toutefois, le réemploi présente aussi des avantages citoyens qui ne laissent pas non plus les Français indifférents :

– environnementaux – moins de déchets, moins d’utilisation des ressources, moins d’énergie pour produire de nouveaux objets,

– sociaux – les acteurs du réemploi peuvent être des personnes en réinsertion professionnelle.

Restaurer un objet qui a déjà vécu, c’est aussi favoriser l’artisanat puisque cet objet va être réparé avant d’être réemployé.

Vous emménagez et votre budget d’ameublement, de déco ou d’équipement est serré?
Vous déménagez et vous ne voulez pas emporter tous vos vieux meubles?
Vous changez votre télévision encore en état de fonctionner ou d’être réparée pour acheter un modèle plus récent?

Pensez à donner : à vos proches et aux associations qui proposent parfois des enlèvements au domicile.

Vous pouvez aussi participer à une brocante, une braderie, passer une petite annonce ou mettre les objets dont vous n’avez plus l’usage dans un dépôt-vente.

Il est aussi possible de conserver ses vieux meubles en bon état et de les relooker soi-même. Un changement de couleur, de nouveaux boutons de portes, on peut donner un coup de jeune à la commode de tatie à peu de frais! Certaines petites réparations peuvent être faites par les bricoleurs même peu chevronnés.

Enfin, si vos meubles ont besoin d’une réparation plus sérieuse, des professionnels peuvent intervenir : restaurateurs, marbriers, serruriers, tapissiers…Ils donneront une seconde vie aux meubles abîmés, plutôt que de leur faire prendre le chemin de la déchetterie.

On peut lire ou relire les articles déjà parus sur Tout Mon Immobilier sur les encombrants et les DEEE (Déchets d’équipement Electriques et Electroniques) :

– Les encombrants et les DEEE
– Que faire de ses encombrants et de ses DEEE?

Source : ADEME / Ipsos pour ADEME

 

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , , , , , ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook