Tendances

Donner un coup de jeune à un vieux meuble, c’est facile!

Vous venez de chiner un meuble ancien dans une brocante, tatie Jeannette vous a légué une vieille armoire en chêne ou vous avez remonté de la cave une commode de l’avant-guerre? Une aubaine mais ces meubles n’ont pas l’air très frais… et retaper un meuble, vous ne savez pas comment vous y prendre ?

Crise et écologie, la tendance est au recyclage et relooking de vieux meubles!

Pour commencer, il va falloir décirer le meuble, probablement encrassé par des couches successives de cire (teintée ou non) qui lui donnent un aspect sali, et même parfois « pelé ». De plus, avec ces couches superposées, il sera impossible de teindre ou recirer le bois.

Des produits appelés décireurs sont disponibles dans les grandes surfaces spécialisées. Mais pour les adeptes du naturel (dont je fais partie), il est tout à fait possible pour les petites surfaces de sauter la case chimie et de sortir l’huile de coude, 100% naturelle et biodégradable.

Il suffit de se munir d’un paquet de papier de verre à grain fin à moyen et de poncer manuellement le meuble, toujours dans le sens des veines du bois.

Une autre méthode est de dissoudre la cire à l’essence de térébenthine. Surprise, une fois déciré le bois se révèlera peut-être plus clair qu’il ne paraissait : cela signifie qu’il a été teinté antérieurement.

Si le meuble comporte des fissures ou de petits trous, on pourra ensuite les reboucher à l’aide d’une pâte à bois. La pâte à bois est disponible en plusieurs teintes. Avant de commencer, le meuble doit impérativement être déciré, propre et dépoussiéré. La pâte à bois doit être étalée à l’aide d’une petite spatule. Si les fentes sont très profondes, elles peuvent être comblées au prélable avec du carton. La pâte à bois sèche en quelques heures. Poncer ensuite l’excédent avec un grain fin.

Même combat pour les antiques trous de vers! Je les aime bien et je trouve qu’ils participent au charme du vieux meuble. Mais s’ils vous dérangent, un peu de pâte à bois lissée à la spatule et le tour est joué.

Si une petite partie du meuble est manquante (coin de meuble brisé, porte défoncée au pied de biche…) il est possible de la reconstituer à l’aide d’un mastic à bois. Il s’agit d’une pâte modelable à la main, déjà teintée, qui peut être après séchage poncée, cirée et même reteintée.

Ensuite et pour teinter le bois, plusieurs solutions sont possibles.

Le brou de noix apporte une jolie teinte foncée au bois, avec un effet très naturel. Une fois le meuble poncé et dépoussiéré, il suffit d’étaler le brou de noix au pinceau souple, dans le sens des veines. Laisser sécher quelques heures et recommencer l’application jusqu’à obtention de l’effet souhaité. On peut ensuite appliquer une cire ou un vernis incolore. Pensez à la cire d’abeille, totalement naturelle!

La cire teintée se décline en différentes nuances et essences. Mais elle a tendance à déteindre sur la peau et les vêtements…La cire est disponible en version liquide ou pâte.

Le vernis se décline aussi et désormais en une très large palette de coloris, du blanc au wengé en passant par le rose bonbon. C’est la solution à retenir si vous voulez donner un peu de fantaisie à un meuble ancien tristounet.

Changez aussi les boutons de porte ou de tiroir : il en existe des centaines de modèles, pour tous les goûts, dans des matières très variées et pour un prix modéré (en général de 2 à 5 euros l’unité). Une couleur atypique, des boutons originaux, baroques ou enfantins, et voilà votre vieux meuble vraiment relooké.

Sans oublier…

Si le meuble a séjourné dans un endroit inconnu, humide, a fortiori s’il comporte des parties molles, semble attaqué par les insectes ou les moississures, la priorité est de lui faire subir un traitement antifongique et antiparasitaire complet, à la fois en le badigeonnant entièrement (intérieur et extérieur), et en faisant tremper ses pieds plusieurs heures dans un produit ad hoc (traitement du bois en profondeur avec une remontée du produit par capillarité).

Même des meubles qui semblent très atteints peuvent être sauvés! Renseignez-vous en grande surface, rayon ou magasin spécialisé dans le traitement du bois et des meubles.

Attention, les méthodes exposées ci-dessus s’appliquent à des meubles sans grande valeur que l’on souhaite « retaper et relooker » soi-même et à moindre frais. Pour les meubles de valeur, il est recommandé d’en confier la restauration à des corps de métier compétents en la matière.

Pour traiter un meuble ancien, il est recommandé de porter des gants, un masque de protection et de travailler dans un local ventilé. Ne pas laisser les produits cités à la portée des enfants.

Cet article ne traite délibérément pas le cas des meubles à décaper.

 

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , , , , ,
Laisser un commentaire

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook