J'aménage

Monoxyde de carbone : attention danger

Le monoxyde de carbone est un gaz incolore, inodore et particulièrement toxique.

Le monoxyde de carbone (CO) émane des systèmes et appareils de chauffage (chaudière, chauffage au gaz ou au fuel, chauffe-eau, chauffage d’appoint, cheminée…). Ce gaz provient d’une combustion incomplète causée par apport en air frais insuffisant et/ou une mauvaise ventilation.

Le monoxyde de carbone est à l’origine de 6000 intoxications et  300 décès chaque année. L’intoxication au monoxyde de carbone peut être importante et brutale, qui se manifeste par de violents maux de tête, des vertiges, des nausées et des pertes de conscience. L’intoxication peut être permanente et plus lente, avec des maux de tête et/ou des nausées récurrents, et une sensation de grande fatigue.

L’intoxication au monoxyde de carbone peut conduire au coma, puis à la mort.
Pour éviter une intoxication au monoxyde de carbone, il est impératif de faire installer puis de faire vérifier chaque année l’ensemble des appareils de chauffage du logement par un professionnel qualifié.

Par ailleurs, toutes les pièces où se trouve un appareil de chauffage doivent être pourvues d’un système de ventilation efficace et laissé libre : VMC en fonctionnement permanent, ou grille d’aération bien dégagée (les grilles d’aération sont souvent encrassées ou bouchées par des couches successives de peinture, surtout dans les logements anciens).

Tous les conduits d’évacuation des gaz brûlés (conduit de cheminée, conduit d’évacuation de la chaudière…) doivent être ramonés chaque année par un professionnel, notamment avant la période de chauffe. Un conduit d’évacuation bouché risque d’entraîner un reflux du monoxyde de carbone à l’intérieur du logement.

Les appareils de chauffage d’appoint doivent être utilisés en respectant le mode d’emploi du fabriquant, uniquement en appoint et non comme chauffage principal, durant des durées courtes et dans des pièces bien ventilées. Les systèmes de chauffage « de fortune » doivent être bannis du logement.

En outre, il est recommandé d’aérer le logement une à deux fois par jour durant quelques minutes.

Et pour être tout à fait en sécurité, en plus de l’entretien annuel du système de chauffage, des appareils de combustion et des conduits d’évacuation des gaz brûlés, il est conseillé d’acheter dans un magasin de bricolage un ou plusieurs détecteurs de monoxyde de carbone. Ces détecteurs (à ne pas confondre avec les détecteurs de fumée, qui interviennent en complément) alerteront bruyamment les occupants en cas de présence du dangereux gaz dans l’air.
Les détecteurs de monoxyde de carbone sont à installer à chaque étage comportant un appareil à combustion et idéalement dans le couloir près des chambres à coucher, afin de pouvoir alerter les occupants même durant leur sommeil*.
En cas de fuite détectée de monoxyde de carbone :
– aérez immédiatement le logement en ouvrant en grand les fenêtres,
– quittez les lieux en laissant les fenêtres ouvertes,
– tous les équipements de chauffage ou de production d’eau chaude doivent être éteints ou débranchés et le rester,
– appelez un professionnel qualifié et attendez qu’il ait identifié la source du problème et réparé les équipements défaillants le cas échéant, avant de remettre en marche tout équipement de chauffage ou de production d’eau chaude, avec son autorisation.

En cas d’intoxication au monoxyde de carbone :
– aérez largement et immédiatement en ouvrant en grand les fenêtres,
– quittez les lieux,
– appelez les secours,
– ne réintégrez pas le logement sans intervention et autorisation d’un professionnel qualifié.

Attention, un détecteur de monoxyde de carbone, aussi efficace soit-il, ne peut se substituer à une révision et un entretien des appareils de chauffage et des conduits d’évacuation. Le rôle du détecteur se limite à alerter les occupants d’un logement avant qu’ils ne soient plus en capacité de le faire. Un entretien régulier des appareils et des installations reste incontournable.

Nous parlerons d’ailleurs de l’obligation d’entretien annuel de la chaudière dans le prochain billet.

* Si vous installez un détecteur de monoxyde de carbone dans votre logement, respectez les consignes d’installation et d’utilisation du fabricant.

 

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , , , , , , , , ,
3 commentaires
  1. JR

    Installer un détecteur de monoxyde de carbone chez soi est essentiel pour sécuriser ses proches contre ce gaz appelé aussi « tueur silencieux ». A la différence du gaz de ville ou du propane butane, le monoxyde de carbone est traitre de part le fait qu’il ne peut se détecter qu’avec un détecteur de monoxyde de carbone. Pour info, la Loi Morange et Meslot rend obligatoire les détecteurs de fumée au sein de chaque habitation donc équipez vous avant mars 2015 sinon les assurances seront en droit d’appliquer une franchise de 5000 euros. Pour les détecteurs de monoxyde de carbone, n’attendez pas qu’il y est une loi pour en acheter un, parce que l’accidents domestiques n’attend pas la mise en application d’une loi. Voici un lien intéressant pour se renseigner sur les appareils contre les accidents domestiques: http://www.protect-habitation.fr/equipements_protection_incendie_logement.htm

  2. samira

    bonsoir le monoxyde de carbone ont peut l’évité si le propriétaire fait sont travaille vérifier les chaudière et surtout qu’il répare la vmc j’habite dans un batiment a 5 étages je suis au rez de chaussée mon dernier enfant avait 4 ans est la débute les problèmes de santé malaise vomissement maux de tete etc.. toujours nous allions au médecin faire des examens et rien . jusqu’au jours ont ses retrouver en réanimation dans le nord caisson hyper t- bar mon proprio n’a meme pas rèparer non il a simplement fait ses de me loger pour qu’il est un loyer mais malgré tout je ne laisserai pas tomber j' »ai entamer un procès en civil je déteste des crève de faim de loyer honteux de loger des familles dans des conditions pareil intoxication chronique

  3. brun

    — a qui incombent les frais d’achat d’un détecteur d’oxyde de carbone; au locataire ou au propriétaire ? Cordialement.

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook