Je suis propriétaire

Mon mur a été tagué!

La façade de votre immeuble s’est ornée d’un graffiti pendant la nuit?

Si les tags constituent des oeuvres d’art pour certains, ils ne sont  peut-être pas de votre goût, ou de celui de la municipalité.
Que faire?

Cela peut paraître une évidence, mais mieux vaut éviter d’essayer de faire disparaître un tag soit-même. Les peintures utilisées dans le graffitage pénètrent dans la pierre de la façade, et plus celle-ci est poreuse, plus les peintures vont s’y incruster profondément : sortir l’éponge grattante et les nettoyants ménagers se révélera donc aussi inefficace que risqué.


Face à l’ampleur du phénomène dans les grandes villes, des entreprises se sont spécialisées dans le traitement des graffitis.

Elles utilisent différentes techniques pour faire disparaître les tags, selon la nature des matériaux et du support à traiter : dissolvants ou solvants spécifiques, jets d’eau ou de sable à haute pression. Ces techniques abîment néanmoins la pierre.

En outre, certains tags se révéleront indélébiles et nécessiteront parfois d’être recouverts d’une couche de peinture, quand cela est possible.

Pour éviter de voir apparaître ou réapparaître des tags sur son mur et pour protéger sa façade, il est possible de faire appliquer de façon préventive une solution spécifique (incolore ou teintée). Celle-ci permettra, en cas de nouveaux graffitis, de les ôter beaucoup plus aisément car la peinture n’aura pas eu la possibilité de pénétrer la pierre.
Ce type de protection peut s’appliquer sur de très nombreux supports, y compris le béton ou les vitres.

Enfin, il faut savoir que de nombreuses municipalités paient intégralement ou participent partiellement à la prise en charge du nettoyage des graffitis, qu’elles considèrent comme une véritable pollution urbaine.

Si votre mur a été tagué, n’hésitez pas à prendre contact avec votre mairie pour connaître leur politique en la matière.
En règle général, les municipalités ont établi des partenariats avec une ou plusieurs entreprises privées, auxquelles elles demandent d’intervenir aussi bien pour les dégradations commises sur des immeubles publics que privés.

A Paris par exemple, deux numéros verts ont été mis en place*. Ils permettent aux propriétaires, locataires ou simples riverains de signaler la présence de graffitis pour qu’ils soient ôtés gratuitement par les entreprises partenaires. Paris luttant activement contre les graffitis, des employés effectuent régulièrement des « patrouilles » dans la ville afin de repérer les nouveaux tags et les faire disparaître au plus vite.

La ville de Lyon, de son côté, propose aux commerçants, syndics, propriétaires et copropriétaires d’immeubles privés de souscrire au contrat « façades nettes »**. Il s’agit d’un abonnement annuel et forfaitaire, qui permet de bénéficier d’un nombre d’interventions de nettoyage illimité. L’entreprise qui intervient sur les tags est mandatée par la municipalité

* 0 800 800 557 pour les immeubles parisiens situés rive droite, 0 800 67 67 67 pour les immeubles situés rive gauche

** Renseignements auprès du Service de Gestion Urbaine de Proximité, Ville de Lyon, 04 72 83 14 20

 

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , , , , , ,
Un commentaire
  1. DUVIGNAUD Dominique

    Bonjour

    Qui prend encharge financieremement cette assurance ? le propriétaire ou est il légal de la repartir dans les charges de location
    Merci d’avance

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook