J'aménage

Et si je faisais un compost ?

Vous aimez jardiner, vous voulez faire des économies d’engrais, un geste écolo ou simplement réduire le volume de vos poubelles ?

Alors pourquoi ne pas composter vos déchets ?

Le compostage est un procédé biologique qui permet aux déchets organiques, par l’air et la présence de micro-organismes, de se dégrader jusqu’à obtention d’un amendement (c’est-à-dire une substance qui pourra rendre le sol plus fertile).

Faire son compost soi-même, ce n’est pas si compliqué ! Il suffit de savoir comment s’y prendre.

Il faut d’abord choisir de composter en tas ou dans un bac conçu pour le compost.

En tas, le compost est posé sur la terre dans le jardin, sur un lit de branches, loin d’un creux humide. La pluie, les insectes aideront à la décomposition des déchets. Mais ce n’est pas toujours très beau visuellement.

En bac, le compost se fait  plus rapidement et discrètement, et il souffre moins des variations climatiques.

Ensuite il faut sélectionner les déchets à intégrer au compost :

Ils peuvent prendre la direction du compost :

–    les épluchures, le marc de café, les laitages…,

–    l’herbe tondue, les feuilles mortes, les fleurs fanées,

–    le papier journal, le carton propre, les mouchoirs en papier…

Il vaut mieux tenir à l’écart :

–    les végétaux malades,

–    les déchets très durs qui se dégradent difficilement à moins de les broyer (branches, trognons, coquilles d’œuf…),

–    la viande, le poisson, qui peuvent attirer les animaux errants,

–    les matières qui ne sont que peu ou pas biodégradables (plastique, verre, métal, litière pour chat…),

–    les matières synthétiques et polluantes (le bois traité, les produits chimiques…).

Pour obtenir un bon compost, il faut enfin :

–    mélanger plusieurs sortes de déchets entre eux (déchets secs et humides, fins et gros…),

–    le brasser avec une fourche de temps en temps pour l’aérer.

 

Et après six à douze mois à l’air libre, quatre à six en bac spécifique, on obtient une matière homogène à la bonne odeur de sous-bois, prête à être utilisée au jardin.

 

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , , , , ,
2 commentaires
  1. LAYSSAC corine

    bonjour et merci pour ces conseils, je débute dans le jardinage EN JARDINIERES ET POTS car j’ai un tout petit jardinet, donc pour faire pousser mes petits légumes, je suis vos conseils, mais par-contre comment se protéger du vent pour mes plans?? merci Corine

  2. Anonyme

    Les coquilles d’oeuf brisées se compostent à la perfection. Il ne faut donc pas s’en priver. Les branches passées au broyeur se compostent aussi rapidement à condition de ne point en mettre trop.

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook