J'aménage

Les bruits de voisinage : qu’est-ce que c’est ?

Le bruit est néfaste pour la santé, même lorsqu’il est de faible intensité.

En effet, dès lors que le bruit est considéré comme dérangeant, il génère un stress qui lui-même occasionne de nombreux problèmes : augmentation du rythme cardiaque et de la tension, troubles intestinaux, fatigue nerveuse, insomnie, anxiété…

Durant le sommeil, le cerveau enregistre tous les bruits alentour et réagit. Les bruits nocturnes entraînent  un dérèglement des phases de sommeils, des réveils, un sommeil plus léger, et bien entendu une fatigue ressentie toute la journée.

C’est ce constat qui a amené le législateur à renforcer en 2006 la réglementation concernant le bruit.

 

Les « bruits de voisinage », selon le Code de la santé publique, désignent trois sortes de bruits :

–    ceux provenant des activités : artisans, commerces, manifestations sportives…,
–    ceux provenant des chantiers,
–    ceux liés au comportement désinvolte d’un voisin ou d’un animal qui est sous sa responsabilité : télévision, chaîne hi-fi, bricolage, aboiements, cris…

 

Ce sont les bruits de cette dernière catégorie dont je vous propose de parler aujourd’hui et vendredi prochain.

Qui n’a pas eu un voisin bruyant, poussant le son de sa télé à fond chaque soir, ou laissant son chien aboyer toute la journée dans son appartement ? Et le bricoleur qui nous tire du lit chaque dimanche au son délicat de la perceuse ? N’oublions pas non plus le jeune couple qui organise tous les week-ends des fiestas qui font trembler tout l’immeuble…

La croyance qui veut que l’on peut faire tout ce qu’on veut jusqu’à 22 heures est totalement erronée.

Un bruit portant atteinte à la tranquillité du voisinage peut en théorie être sanctionné à tout moment de la journée, et toute l’année*.

 

Bien sûr, chacun est prêt à tolérer une fête de temps à autre, ou un voisin qui plante des clous le lendemain de son emménagement.

Mais quand le bruit est fort et répété, que faire?

La prochaine fois, nous verrons quelles sont toutes les démarches qu’il est possible d’entreprendre lorsque l’on a un voisin structurellement bruyant.


* Selon le Décret n°2006-1099 du 31 août 2006

 

Articles similaires

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Tags : , , ,
2 commentaires
  1. deneux

    Marre des voisins qui ne respectent rien, leurs chiens aboient toute la journée pour un oui ou pour un non ! Hier soir à 22 h 15, alors que je commençais à m’endormir des aboiements plaintifs m’ont réveillé, les voisins discutaient dehors sous mes fenêtres et leur chien debout sur le portail hurlait, sans qu’ils prennent la peine de le faire taire ! Et ce matin, à peine 8 h rebelote !!!

  2. Mirame

    bonjour a tous le probleme voisinage et devenu la maladie du siecle malheureusement plus personne repecte de vivre en comunauté; jai une voisine que nous fait souffrir a répétition avec les bruits de sont parquet mal isoler objet qui tombe; des meuble qui bouge; a répétition de jour et de nuit enfant qui cour comme dans un parc des jouet qui claque le sol musique trop forte des cris d’insulte ext…. jai eu de forte migraine et vertige car je narrive pas a dormir et ni regader la télévison

Laissez un commentaire

Connectez-vous avec votre profil

*

*Champs Obligatoires

Se connecter avec Facebook